Les dragées du mariage

Source : Wikimedia

Source : Wikimedia

Tradition historique oblige, les cadeaux aux invités du mariage sont souvent des dragées. Depuis bien des années, les simples dragées blancs ont laissés place à la fantaisie, au charme et à la nouveauté, tant sur les gouts des dragées que sur les supports dans lesquells ceux-ci sont présentés.

Généralités

Petit historique de la dragée

La dragée est une des plus anciennes confiserie crée. Le terme de confiseur vient du latin “condire” “confire” qui découle de l’habitude qu’avaient les romains de confire les fruits.
“Dragée” vient du grec tragêma qui signifie friandise. En effet, c’est au temps des Grecs que la dragée apparaît sous sa première forme, un grand confiseur, aurait été l’inventeur de cette confiserie. Quand “Julius Dragatus” fit tomber par inadvertance une amande dans une jarre de miel, il ne pouvait se douter qu’ ce geste maladroit allait donner naissance à la plus délicate, la plus fine, la plus lisse et la plus craquante des friandises que l’on déguste encore aujourd’hui. En effet, le succès de son invention fut tel que l’illustre famille patricienne des Fabius, dont il était le confiseur attitré, fit distribuer des “dragati” au peuple de Rome à l’occasion des grandes réceptions données pour la naissance du petit Quintus Fabius, en 177 avant Jésus-Christ.

D’autres préfèrent affirmer que la dragée a pour ancêtre la “diagragum”, une friandise fabriquée au Moyen Age à partir de la sève d’un arbre d’Asie mineur. Un apothicaire, de retour des croisades, aurait eut l’idée astucieuse de faire fondre le sucre de canne pour enrober les amandes.

Sous le règne des rois de France, toutes les friandises, qui étaient édulcorées avec du miel étaient comprises sous le nom général d’épices. Les épices ou sucreries se servaient à la fin des repas et on les faisaient précéder par un verre de liqueur. Elles étaient servies sur les tables royales, dans des vases en or ou argent qu’on nommait “drageoir”.

A l’occasion du couronnement de Napoléon, en 1806, trois arcs de triomphe furent même décorés de dragées.

La famille de Médicis est l’instigatrice de la popularité de la dragée au sein des cours européennes, et surtout Catherine de Médicis, qui en fait une confiserie typiquement Française.

Enfin, Verdun est la capitale des dragées comme en témoignent des archives datées de 1220. Une chronique de 1614 relate qu’à Verdun, Charles IV, duc de Lorraine, offrait chaque année des dragés à une jeune fille désignée par le sort, le 16 février, jour de la Saint-Valentin. Et Colbert écrivait en 1660 : “On fait à Verdun grand commerce de dragées”.

La dragée, qu’est-ce que c’est ?

Traditionnellement, les dragées aux amandes sont enrobées d’une fine couche de sucre lissé. La qualité et le prix de la dragée est fonction de la provenance de son coeur d’amande, et de la finesse de l’enrobage de sucre qui l’entoure. Les amandes ont souvent pour origine la Sicile ou l’Espagne, elles se présentent sous plusieurs familles plus ou moins rares et de qualités variables.

Il existe plusieurs sortes de dragées. Les formes (allongées le plus souvent, ronde, ovale… ) et les goûts différent celon la provenance du coeur de la dragée essentiellement : amande, chocolat, café, caramel, nougatine, praline, pistaches, fruits secs, …

Mais l’ enrobage, qui dépose sa robe de parfums aux multiples couleurs et nuances, n’est pas étranger pour l’oeil qui, en premier, sait imaginer le contenu et la saveur de ces sucreries. Sans cet enrobage, la dragée ne serait rien, c’est lui qui fait le croquant, la finesse et la marque de la dragée et qui la différencie des autres petits cadeaux aux invités comme les simple chocolats ou les banales confiseries.

Enfin intervient le support : panier, petit sac de tulle ou de dentelle, ou tout autre décoration qui met en valeur cet ensemble, cet harmonie de couleur et de goûts. Fait main ou par un professionnel, cette décoration est souvent lié à l’événement et au thème qui lui ai associé (fiançaille, mariage, naissance, baptême, …).

 

Les dragées, une tradition !

Comme nous vous le rappelions plus haut, traditionnellement, les jeunes mariés offrent un cadeau à leurs invités pour les remercier de leur présence à leur union. Les dragées sont sans nulle doute le cadeau le plus courant et le plus apprécié des invités, il en existe tellement de sorte qu’il est assez facile de combler à l’avance les goûts de tout le monde. En effet, généralement les ballotins contiennent des dragées au contenu différent laissant ainsi plus de choix au consomateur. On compte généralement entre 4 et 6 dragées par ballotin, de même goût ou de facture différente.
Une légende ferait part qu’il n’en faudrait que 5 et aux amandes seulement :
– une pour la santé
– une pour la prospérité
– une pour la longévité
– une pour la fécondité
– une pour la félicité

Ces cadeaux sont offerts durant le mariage : au vin d’honneur, à l’apéritif, près du verre de l’invité au repas du soir, sur les assiettes de l’invité avec son nom dessus en tant que marque place, sur un plateau, ou encore déposée sur une décoration spéciale dans la salle du banquet pour que chacun puisse prendre le sien en quittant la réception.

Le thème du mariage ou de événement (naissance, baptême, fiançailles, mariage, …) influence en grande partie la décoration de vos dragées. De nos jours l’imagination et sans limite, et grâce à Internet, il est facile de repérer en quelques clics d’innombrables photos de décoration de dragées.

De nombreux accessoires vous permettent de personnaliser vos présentations : tulles (de toutes sortes et de toutes les couleurs), perles, rubans, bouquets de fleurs séchées ou fraîches, taffetas, choux, nœuds, raphia, tige de vanille, petit personnage ou animaux, photo miniature de mariées, etc…

Les conteneurs aussi sont des plus variables : sac de tulles, de soieries, de broderie ou tout autre matière ou tissu, petite bouteille de verre, panier, petit pot en verre ou en terre, pochette plissée, petit coffret, boite de carton, cornet, peluche, etc…

Harmonisez vos colories suivant votre thème et votre création. Idem, il existe de multiples couleurs de dragées, avec un peu de recherche vous pouvez trouver un mélange qui raviva à merveille vos ballotins tant au niveau des couleurs que du goût.

 

Acheter tout fait ou faire soi-même les décorations ?

Acheter tout fait

Acheter des ballotins de dragées tout fait est certes moins personnel, mais donne un gain de temps considérable dans la préparation au mariage. Il existe beaucoup de boutiques spécialisées dans le domaine (comme à Menin en Belgique par exemple). Renseignez-vous autour de vous ou sur les pages jaunes pour trouver le magasin le plus proche de chez vous.

Si vous habitez la campagne ou que vous ne trouvez pas votre bonheur, il vous reste aussi l’option Internet qui vous offre un choix très appréciable de site Web spécialisés dans les dragées pour tout évènement Notre conseil, surfez et comparer les sites et les prix, discutez sur les forum de vos goûts et de vos coups de cœur, peut-être qu’un ou une Internaute vous aidera si rien ne vous fait envie. Commandez vos dragées 2 à 3 mois minimum avant l’événement, surtout si votre mariage et dans la belle saison, les professionnelles auront alors un planning assez élevés !
Généralement, en magasin, ceux-ci demande un acompte, vous pouvez toujours discutez de la somme avec eux si vos moyen sont modérés. Mais il faut comprendre qu’ils s’engagent dans un travail pour réaliser votre commande, et qu’il arrive que le mariage soit annulé et qu’ils restent avec vos décorations sur les bras, dans ce cas acompte est rarement restitué.

Suivant la qualité, la dragée peut se conserver suffisamment de temps pour que vous puissiez réaliser vos achats à l’avance, bien souvent plus de 6 mois voire 1 an pour la très haute qualité. A ceci près qu’il vous faut les garder à l’abri de la lumière et de l’humidité et surtout pas au frigo ni au congélateur ! Mais généralement, vous pouvez les commandez à l’avance et vous les retirez ensuite au magasin 1 à 2 semaines avant le mariage ou le baptême.

Acheter tout fait et peut-être plus cher que faire le tout soi-même, mais la qualité et la beauté de la décoration est souvent au rendez-vous.

 

Faire soi-même la décoration des dragées

Réaliser vos décorations vous même vous prendra un certains temps, surtout si votre planning et bouclé. Prévoyez de la marge ou de la main d’oeuvre chez les témoins, frères, sœurs, famille, amis, pour vous aider dans cette tâche si vous voyez la date approcher à grands pas.
Il vous faudra d’abord réfléchir à votre thème, si ce n’est déjà fait, puis assortir, si vous le souhaitez, vos décorations à celui-ci. Faites des croquis même si vous n’êtes pas un ou une pro en dessin, cela vous facilitera le travail. Parlez-en autour de vous ou sur le Net, vous verrez que certains ont plus d’imagination que d’autres, et parmi vos invités, bien malin celui qui devinera que l’idée de vos œuvres vous aura été soufflée par un tiers.

Une fois vos idées crayonnées ou listées, faites un tour dans les magasins de décoration, de travaux manuels, etc… comparer les prix de tout ce que vous avez besoin pour réaliser vos œuvres puis ajoutez-y le prix des dragées. Faites le calcul et le temps que vous allez y passer en plus, parfois il est plus intéressant d’acheter tout fait que de se ruiner dans un projet fastidieux et long.

Donc ne rejetez ni le fait d’acheter tout fait, ni le fait de réaliser vous même vos décorations, il faut que le rapport qualité/prix soit des plus intéressants car n’oubliez pas que les préparatifs du mariage ne se limite pas à vos dragées !

Pour la quantité, prévoyez 1 kilo de dragées pour 20 à 30 invités, ne vous oubliez pas dans votre liste, il serait dommage de ne pas avoir un souvenir de son propre mariage. Prévoyez une marge de +10%, parfois certains se greffent à votre évènement dernière minute, vous envoient un beau cadeau à distance, etc… ils recevront ainsi un témoignage de l’affection des mariés.

 

Pour votre mariage, avez-vous prévu d’offrir des dragées ? Si oui, déco maison ou pas ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

About NetEnviesdeMariage

Valérie et Franck, des ex-futurs mariés qui partagent avec vous bonnes idées et coups de coeur sur le mariage