La Jalousie dans le couple, effets et conséquences

hache

hacheCombien de fois nous avons eu, d’un pincement au cœur à la réaction extrême, lorsqu’un(e) autre que vous s’intéresse plus ou moins activement à notre conjoint(e) ? Réellement, ne me dîtes pas que cela ne vous ai jamais arrivé !

La jalousie est un sentiment humain, mais il peut parfois être très lourd à porter au sein du couple. L’homme comme la femme n’y sont pas étrangers, le sexe ne fait aucune différence mais il semblerait que les hommes le montrent plus que les femmes.

La jalousie est normale. Sans elle, le conjoint trouvera, malgré un amour visible (ou non), que ce qu’il fait indiffère à l’autre. Un sentiment d’exclusion, de laisser pour compte pourra émerger. L’attention des autres sur sa personne le valorisera, tandis que cette absence de jalousie lui fera peut-être penser « Fais ce que tu veux, cela m’indiffère ». La route vers l’infidélité ou la rupture se tracera alors toute seule.

Pourquoi la jalousie existe-t-elle dans le couple ?

Il y a plus d’une raison, en voici quelques exemples.

La peur de fusionner

De nos jours, on sait que le mariage n’est pas la « fusion » de deux êtres, mais la vie en couple avec les qualités et les défauts de chacun. Même si de nombreuses concessions sont faites, on ne parle plus « d’une union dans un seul être ». Mais chez certaines personnes, cette crainte de tout perdre, de devoir n’être plus qu’un, existe encore. Elle se refuse alors de disparaître dans le couple et cherche dans la jalousie une triangulaire avec une inconnue afin de pouvoir vivre sa vie et exister.

Le jaloux infidèle

L’homme ne supportera pas que sa femme puisse avoir une autre relation que celle du couple. Il met une pression constante pour lui reporter dessus ces actes qu’il sait être source de conflit et de trahison du couple.

En effet, généralement, on dit que l’homme met beaucoup moins de sentiments dans sa relation de couple que la femme. Pour lui, faire l’amour n’est que du sexe. Alors que pour la femme, c’est aussi et surtout un échange « mutuel » de sentiments, une passion, une fusion de corps dans un acte d’amour.

Donc cet homme se dira qu’il pourra tromper sa femme puisque ce n’est que du sexe, alors qu’il ne supportera pas qu’elle lui soit infidèle. Bien entendu, tous les hommes ne sont pas comme cela, heureusement.

Plus féminin, le manque de confiance en soi

Le fait de croire que l’on n’est pas séduisante, voire anormale aux yeux des autres, poussent à la jalousie. La peur de le voir partir avec une autre rend malade cette femme. Plus que cela, cette manque de confiance en soi se répand dans la vie de couple jusqu’à s’auto-diminuer si l’homme a un caractère beaucoup plus prononcé.

A l’inverse, si l’un des conjoints se démarque nettement de la population par son charme, sa beauté, son physique ou ses talents, l’autre aura tendance à être jaloux de chaque regard ou attention porté sur ce miracle de la nature qui partage sa vie.

L’esprit de possession

Pour la femme, toute autre femme est une rivale en puissance. Si l’homme n’a pas d’amie, c’est tant mieux pour elle. Elle ne veut pas partager. L’amitié d’une autre femme est source de danger. Un sentiment de domination introverti règne dans son cœur. Elle a peur de la trahison, de l’infidélité, de rester seule. Donc elle lui montre ouvertement « Tu es à moi, rien qu’à moi ! ».

Si en plus l’homme a un certain penchant pour regarder le menu sans consommer ou simplement très socialement ouvert, la femme pensera de suite qu’il a ou voudra consommer ou sera attiré par une autre. Elle lui fera remarquer ouvertement par un énervement agaçant qu’il peut regarder autre-chose que les formes de la fille dans la fille d’attente où ils se trouvent.

L’homme n’en est pas en reste avec le sentiment de possessions. Même s’il ne considère pas sa femme comme un objet, il ne pourra pas s’empêcher de s’imaginer qu’un autre puisse la posséder. Il est « l’Homme », il sait qu’il a un pouvoir (sexuel entre autre) sur sa femme. Se rendre compte que se pouvoir est volé par un autre « Homme », rival en puissance, diminuera son instinct de possession. Il se montrera alors jaloux pour défendre son territoire.

Le macho jaloux

« Je suis l’homme, tu es la femme ». Sans autre explication cette remarque veut tout dire pour lui, pas forcément pour sa conjointe. Tout ce qui approche sa femme est un ennemi. C’est une forme de possession qui lui vient de son éducation d’une génération où l’homme travaille et la femme est au foyer.

Un manque amoureux

Dans ce cas l’homme ou la femme a besoin d’un amour égal et réciproque. Mais l’autre ne lui donne pas l’impression de lui rendre la pareille. Aussitôt l’amoureux se sent rejeté, abandonné, à demi comblé. Un manque apparent se ressent et la jalousie s’installe surtout si l’autre à beaucoup de relation du sexe opposé et, qu’il montre à ce public plus d’intérêt qu’à sa moitié.

Quelles en sont les conséquences de cette jalousie dans le couple ?

La jalousie amène à la suspicion, à l’angoisse de se retrouver seul. Dans d’autres cas, c’est le sentiment de la perte de son pouvoir de séduction qui entre en cause. Si quelqu’un s’intéresse au conjoint c’est qu’on n’est plus capable de lui plaire.

La surveillance de l’autre peu devenir malsaine et constante, les remarques pleuvent « Où étais-tu ? », « Que faisais-tu avec untel ou untelle ? », « J’ais vu qu’il te regardait, tu l’aguichais ! », etc. L’escalade vers une vie impossible est rapide et très nocive. Le harcèlement moral et physique se suivent jusqu’à la rupture du couple.

La femme se traumatisera dès qu’elle trouvera des « preuves » parfois inventées dans son esprit « troublé ». Il faudra qu’elle farfouille partout au moindre indice, deviendra folle dès que son conjoint disparaîtra de ses yeux. Armes féminines : crises de larmes, sanglots, menaces, étalage des preuves, crises de nerfs et pour finir rupture.

L’homme est plus viril, plus violent. Il tentera de cerner le problème pour le détruire. Si sa femme reste « sa chose », si elle reste constamment « sous clé » elle ne pourra pas être tentée d’aller voir ailleurs. Le cercle relationnel se résorbe, la femme est comme prisonnière, diminuée, comme un objet qu’il ne voudra jamais céder.

Certains aiment ce petit jeu de « Séduction / Jalousie ». Montrer qu’on puisse plaire aux autres mais que cela touche son conjoint est un jeu amoureux. Attention cependant à ne pas déraper et d’aller trop loin. Les femmes, plus sentimentales, pourront en croire beaucoup qu’il en ait. La douleur intérieure s’amplifiera une fois éloigné de l’autre de peur qu’il se montre infidèle ou qu’il cesse la relation entre eux.

La femme jalouse et une femme angoissée, elle montrera son amour à l’homme avec, peut-être, trop d’insistance, ce qui peut lui mettre des idées aussi en tête et l’ouvrir à une certaine jalousie imaginaire. Cette femme finira par étouffer le conjoint, et lui jettera à la figure continuellement qu’il ne l’aime pas, qu’il préfère passer du temps avec les autres, etc. Alors que celui-ci évite justement de rejoindre sa femme par peur ou agacement face à la situation.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags:

  • Show Comments (1)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Publicité

You May Also Like

Les 10 points qui tuent le couple !

Un couple, c’est deux personnes différentes, au caractère différent, aux pensées et désirs différents, ...

Terminologie du couple

Selon le pays, la culture, le mariage ou les relations « hommes » / « femmes » n’ont ...

happy valentine's dayhappy valentine's day

La Saint-Valentin

La Saint-Valentin est la fête des amoureux, mais qu’en était-il pour nos ancêtres ? ...